Transcription

Mirabeau, Victor de Riqueti, marquis de, Lettre à Marc Charles Frédéric de Sacconay, Paris, 13 septembre 1776

de paris le 13e 7bre 1776

je pars pour la campagne mon cher amy et veux chercher
a respirer au moins par intervalles de courriers, comme je
dois séjourner aux pressoirs et qu'en tout on n'est pas arrangé
dabord pour toutes ses lettres je vous accuse avant partir
la votre du 3 et celle aussy du 27 aoust que le sr muron m'a
remise. vous y faites l'éloge de ces gens lâ qui ne sont que des
sots et des bavards qui se sont laissé diriger au doit et a loeil
par ceux mème qu'ils cherchoient. quoy qu'il en soit leur voyage
me coute près de 1200 lb, 500 louis pour ne rien attraper
et ce uniquement pour l'acquit de ma conscience, car mon
interest a moy etoit que ce misérable se fit son sort de man=
iere a ne jamais reparoitre. je suis au moins quitte, cherche
maintenant qui voudra j'en ay assés.

les procès verbaux et pièces demeurées sont pleines d'horreurs
constatées de sa scélérate soeur; quel sort pour une race
d'honnètes gens d'avoir produit de tels monstres. si l'on peut
mettre en mouvement seulement pour une signature ce sera
par celle lâ que commencera la punition.

de la icy l'on a prodigué a toutes les portes et caffés le
mémoire le plus infame dont on menaçoit depuis si long=
temps; de pareils traits ne portent contre personne plus
que contre ceux qui les lancent; le temps éclaircira tout peut
etre mais le périgée des succès pour moy mon amy sera de
tenir le reste de mes jours la clef de cinq cages a fols, et touts
tellement proches; quelle destinée, o profondeur.

<1v> de la campagne je vous écriray de choses moins tristes car
je chercheray a les écarter. adieu mon très cher amy; mille
tendres respects a toutes vos dames et puis je vous embrasse

Mirabeau


Enveloppe

a monsieur

Monsieur De Sacconai en
son chateau de Bursinel près
Rolle en Suisse
Par Pontarlier


Etendue
intégrale
Citer comme
Mirabeau, Victor de Riqueti, marquis de, Lettre à Marc Charles Frédéric de Sacconay, Paris, 13 septembre 1776, Collection privée. Selon la transcription établie par Lumières.Lausanne (Université de Lausanne), url: http://lumieres.unil.ch/fiches/trans/563/, version du 26.03.2018.
Remarque: nous vous recommandons pour l'impression d'utiliser le navigateur Safari.