Nos activités

Outre l'alimentation régulière de la base de données, nos activités comprennent également l'organisation d'événements (colloques, workshop et conférences annoncés dans les actualités) et l'enseignement (voir cours énumérés ci-dessous).
 

Année académique 2016-2017

Histoire moderne | Gibbon s'expose : du savoir historique au (plus) grand public, prof. B. Kapossy, prof. D. Tosato-Rigo

Cours-séminaire de Master, semestre d'automne

Historien renommé, auteur du célèbre "Decline and Fall of the Roman Empire" qui marque une nouvelle conception de l’écriture de l’histoire, Edward Gibbon a effectué dans la seconde moitié du XVIIIe siècle trois séjours à Lausanne dont l’étude ne fait que commencer dans le cadre du projet de recherche et d’enseignement Lumières.Lausanne, auquel se rattache ce cours-séminaire. Le cours-séminaire vise à contextualiser ces séjours lausannois ainsi que la figure de Gibbon en les mettant en relation avec diverses problématiques : la présence importante d’étrangers dans une ville cosmopolite, les conditions de leur voyage, l’éducation dispensée à leurs jeunes ressortissants, l’anglophilie d’une partie de l’élite cultivée, la constitution de réseaux de sociabilité etc.
Cet enseignement familiarisera les étudiant-e-s, outre avec le vaste mais diffus corpus de sources « gibboniennes » et sa contextualisation (comment écrit-on l’histoire de l’étranger dans la ville ?) avec les processus de vulgarisation des connaissances historiques, par le biais d’une collaboration à une exposition consacrée à Gibbon et Lausanne par le Musée historique de Lausanne. Les thématiques cernées dans un premier temps sous l’angle scientifique devront être dans une seconde étape divulguées par le biais de divers medias allant du panneau explicatif au film d’animation en passant par les bornes informatiques et les audioguides.

Histoire moderne |Les Lumières en Europe : Entre Réforme et Révolution, prof. B. Kapossy

Semestre de printemps

Résumé à venir.

Pratiques éducatives et relations sociales sous la plume des enfants (1700-1820), S. Moret Petrini

Semestre de printemps

Au XVIIIe siècle, nombre d'enfants et de jeunes gens appartenant à l'élite bourgeoise rédigent un journal personnel. Cet usage fait partie intégrante de leur formation. Ces écrits, dont le territoire romand fournit de beaux exemples, permettent de saisir des phénomènes essentiels qui seront analysés durant ce proséminaire. Il s'agit d'une part d'étudier les pratiques éducatives que révèlent ces écrits et d'autre part d'évaluer la place des relations sociales dans le processus éducatif. Le rôle des adultes entourant l'enfant – parents, parenté, professeurs, précepteurs ou gouvernantes – sera analysé en cherchant à identifier les attentes et valeurs qu'ils souhaitent inculquer. Les relations nouées entre les enfants, au sein des petites sociétés notamment, et les objectifs éducatifs que recèlent ces rencontres organisées seront également observés. Nous chercherons à déterminer la façon dont les enfants – acteurs de leur propre éducation – répondent ou au contraire résistent à ces attentes tout en analysant le processus de médiation de l'écrit. Cet enseignement s'inscrit dans le champ dynamique des études sur l'enfance et l'éducation dans lesquelles les sources produites par les jeunes gens eux-mêmes se voient attribuer une place nouvelle.​

Année académique 2015-2016

Histoire moderne | Comment devenir riche et puissant. Stratégies de réforme dans l'Europe du XVIIIe siècle, prof. B. Kapossy, ass. D. Bardelli

Séminaire de bachelor, semestres d'automne et de printemps

Comprendre la dynamique et les conséquences de conflits économiques entre états constitue un thème central pour le siècle des Lumières. Dans la mesure où la puissance d’un état se définissait en grande partie par sa capacité à s’imposer sur les marchés internationaux, le développement d’une économie compétitive était souvent considéré comme une question de raison d’état. Dans ce séminaire, nous nous intéresserons aux débats menés tout au long du dix-huitième siècle en Europe et portant sur les différentes stratégies pour atteindre une meilleure compétitivité ou sur les problèmes sociaux et politiques semblant accompagner le processus de modernisation. L’inégalité sociale, produit inévitable d’une économie de marché, conduirait-elle les sociétés européennes vers une révolution ? Une politique de tolérance religieuse était-elle avantageuse pour une nation ? Pouvait-on garantir un développement durable ? Voici des questions d’une grande actualité auxquelles les auteurs du dix-huitième siècle déjà songeaient à apporter des réponses.

Histoire moderne | Introduction à l'histoire des sciences à l'époque moderne, M. Nicoli

Séminaire de bachelor, semestre d'automne

Orienté sur l'histoire moderne, ce cours-séminaire destiné aux étudiants BA de 2e partie entend familiariser les étudiants avec les grandes lignes de l'histoire des sciences entre la Renaissance et le Siècle des Lumières. Les étudiants seront invités à travailler sur des problématiques en relation à l'histoire de la médecine, de la physique, de l'astronomie ou encore de l'histoire naturelle dans le but de se questionner sur la construction sociale des objets et des savoirs scientifiques à une période donnée. Les relations entre la science et société seront aussi au coeur de cet enseignement. Les thèses et les interprétations influentes dans le débat historiographique en histoire des sciences seront discutées tout au long du semestre.

Histoire moderne | Précepteurs, gouvernantes et progrès éducatif dans l'Europe du XVIIIe-début du XIXe siècle, prof. D. Tosato-Rigo, S. Moret-Petrini

Séminaire de bachelor, semestres d'automne et de printemps

Dans le cadre d'une histoire de l'éducation qui s'est intéressée successivement aux doctrines pédagogiques et aux institutions éducatives, les précepteurs et gouvernantes, protagonistes centraux de l'éducation privée, demeurent méconnus. Et ce alors même que, jusque vers la fin du XIXe siècle, dans toute l’Europe nombre de familles nobles aussi bien que bourgeoises recourent à l’éducation domestique. Ce cours-séminaire vise à faire mieux connaître ces enseignants particuliers, tout en familiarisant les étudiant-e-s à lecture et à l’interprétation de sources historiques. Il privilégiera les écrits personnels (journaux, autobiographies, correspondances, pour la plupart manuscrits) qui font l'objet d’un intérêt renouvelé de la part des chercheurs.

Fil rouge de ce cours-séminaire, l’analyse d’écrits personnels de précepteurs et gouvernantes visera à mettre à jour la tension existante entre idéal et pratique. Quel que soit le moment où ils prennent la plume, scripteurs et scriptrices sont en effet sous l'influence d’un idéal auquel ils aspirent. Nombre d'entre eux sont marqués par la littérature pédagogique qui leur rappelle avec force que l'éducation, comme toute autre science, doit s’exercer avec méthode, mêlant étroitement observation et expérimentation, condition sine qua non pour contribuer au progrès de cette discipline et, de là, à l'amélioration de la société tout entière. Tandis que discours et représentations tendent à mettre en lumière les attentes de la société à leur égard, les écrits des précepteurs et gouvernantes les montrent aux prises avec un quotidien et une fonction parfois bien difficiles à gérer. Ces sources permettront également de faire sortir de l’ombre des femmes qui ont en commun d'avoir exercé une profession hors du foyer et d'avoir pris la plume pour en parler, et y réfléchir. Certaines d’entre elles – dont on cherche en vain le nom dans les dictionnaires historiques et biographiques – ont oeuvré au sein de cours européennes durant plusieurs années à la formation de jeunes princesses que leur destin conduira parfois à exercer des tâches politiques, voire gouvernementales.

Histoire moderne | Le « pouvoir pastoral » (Michel Foucault) à l'épreuve. Enquêtes dans les registres des consistoires vaudois de l'époque moderne, prof. C. Grosse - Faculté de théologie et des sciences des religions (FTSR)

Séminaire de bachelor et de maîtrise, semestres d'automne et de printemps

Faisant jouer à la fois l'aveu (ou la confession), comme parole de vérité sur soi-même inscrite dans une relation de pouvoir et l'obéissance, comme élément structurant cette relation, le « pouvoir pastoral » constitue aux yeux de Michel Foucault «un des moments décisifs de l'histoire du pouvoir dans les sociétés occidentales». Le propos de ce séminaire consiste à mettre cette théorie célèbre à l'épreuve en examinant concrètement comment l'une des formes de ce pouvoir s'est exercé à l'époque moderne (16e-18e siècle). Nous concentrerons à cet effet notre attention sur l'encadrement des idées et des conduites que mettent en oeuvre les «consistoires», ces tribunaux qui constituent l'équivalent réformé de l'Inquisition catholique. Le premier semestre étudiera l'historiographie et les sources de la «discipline ecclésiastique» réformée, à la lumière d'une comparaison avec l'Inquisition. Dans le prolongement de cette première approche, le second semestre effectuera une plongée dans les registres originaux et souvent inédits de ces «consistoires», qui sont déposés aux Archives du canton de Vaud. Ce séminaire mettra à profit un inventaire en cours de réalisation de l'ensemble des registres consistoriaux romands de l'époque moderne.

 

Année académique 2014-2015

Histoire moderne | Histoire et politique: L'humanisme tardif à Lausanne au dix-huitième siècle, prof. B. Kapossy, ass. S. Huguenin

Séminaire de maîtrise, semestres d'automne et de printemps

Le début du XVIIIe siècle à Lausanne est une période politiquement tendue. L’Affaire du Major Davel et la crise du Consensus mettent à l’épreuve les relations entre le souverain bernois et ses sujets en terres vaudoises. Même s’il ne nous reste de ces décennies peu d’ouvrages que l’on pourrait qualifier comme ouvertement politiques, les écrits historiques connaissent, eux, un véritable essor. Variés et d’orientations très diverses, s’intéressant à la fois à l’histoire ecclésiastique, à l’histoire civile, à l’histoire antique de la Suisse, ou encore à la classification de pétrifications, les écrits historiques partagent néanmoins l’ambition de développer et d’utiliser de nouvelles méthodes. C’est à ce titre que la première moitié du XVIIIe siècle est qualifiée de période charnière dans l’historiographie moderne. En se concentrant sur les auteurs, leurs réseaux internationaux et leurs pratiques de chercheur, ce cours-séminaire vise à comprendre dans quelle mesure ces différentes histoires peuvent aussi être lues comme des textes politiques. De même, il a pour objectif d’interroger l’hypothèse selon laquelle ces historiens pourraient être les représentants d’un « humanisme tardif » et la pertinence de ce concept pour la compréhension de ce phénomène historiographique.

Ce cours-séminaire est structuré autour d’un premier semestre basé sur la lecture de textes visant à l’acquisition de connaissances contextuelles et historiographiques et d’un second semestre axé sur l’étude de sources et de manuscrits inédits, à la lumières des éléments théoriques acquis au semestre d’automne, par les participants.

Histoire moderne | Frédéric-César de La Harpe en son temps. Approches de la biographie historique, prof. D. Tosato-Rigo

Séminaire de maîtrise, semestres d'automne et de printemps

Longtemps tombée en discrédit, la biographie historique connaît un regain d'intérêt auprès des historien-ne-s, à la faveur d'une évolution de l'écriture de l'histoire qui se centre davantage sur les acteurs. Il s'agit moins de retracer des parcours uniques, voire héroïques, que de situer des trajectoires individuelles dans leurs contextes socio-politiques sur lesquels elles jettent un éclairage inédit. C'est dans cette perspective que s'inscrit ce cours-séminaire consacré à Frédéric-César de La Harpe (1754-1838). Le personnage s'y prête d'autant mieux qu'il fut successivement précepteur à la cour de Russie, membre du gouvernement de l'éphémère République helvétique (1798-1803) avant d'être, à l'issue d'une retraite en France d'une dixaine d'années, député au Grand Conseil vaudois (1816-1830). C'est sur la décennie entre 1803 et 1813, la moins connue de l'activité de La Harpe que porteront les travaux de séminaires : celle de l'homme de lettres et de sciences, du conseiller lointain mais infatigable du tsar Alexandre Ier observant depuis Paris (au Plessis-Piquet) les réformes en Russie, la politique des grandes puissances européennes et le sort de la Suisse remodelée par Bonaparte.

 

Année académique 2013-2014

Histoire moderne et Histoire de l'art | La vie de château en Pays de Vaud au XVIIIe siècle, prof. D. Tosato-Rigo et D. Lüthi

Séminaire de bachelor et de maîtrise, semestre de printemps

Territoire sujet de la République de Berne sous l'Ancien Régime, qualifié de « réserve féodale» par l'historien Herbert Lüthy, le Pays de Vaud abonde en châteaux. Ce cours-séminaire entend éclairer la vie qu'y menaient ses habitants au XVIIIe siècle, en considérant tour à tour le château comme un lieu de mémoire, de pouvoir, d'économie seigneuriale et de culture. Sur la base de divers documents d'archives (correspondances, livres de raisons, règlements et registres de communes, plans, inventaires), il s'agira d'appréhender les multiples acteurs de la vie de château, des baillis aux domestiques, les caractéristiques et l'évolution des bâtiments et de leurs décors, ainsi que la nature et le rythme des activités qu'ils concentrent, sociabilité mondaine et théâtre compris.

Ce séminaire est ouvert aux étudiants en histoire et en histoire de l'art, de niveau bachelor et master.

Histoire moderne et Sciences des religions| L'invention de la Science de l'Homme: Protestantisme et cultures historiques au siècle des Lumières, prof. B. Kapossy et C. Grosse, ass. M. Kolakowski

Séminaire de maîtrise, semestres d'automne et de printemps

Au dix-huitième siècle l'être humain devient lui-même un sujet important d'investigation historique. A travers des grands récits conjecturaux, à l'ambition parfois encyclopédique, les historiens essaient de comprendre l'origine de notre espèce, le développement des langues, des religions et des conventions sociales. Cette 'Science de l'Homme' tire ses inpirations de disciplines et sources très diverses : récits de voyage, études ethnographiques, droit naturel, culture érudite, histoire de l'église et psychologie morale. Dans le cadre de ce séminaire, nous nous intéresserons aux tentatives des philosophes et historiens protestants de concilier ces nouvelles formes de savoir avec leurs convictions religieuses. Outre certains auteurs fameux, comme Hume, Gibbon, et Herder, nous nous pencherons aussi sur des historiens plus locaux, tels que le Huguenot Court de Gébelin ou le pasteur Chavanne, un des pères fondateurs de l'anthropologie et dont un vaste corpus de manuscrits se trouve aux archives de la BCU.

 

Année académique 2012-2013

Histoire moderne et Histoire de l'art | La vie de château en Pays de Vaud au XVIIIe siècle, prof. D. Tosato-Rigo et D. Lüthi

Séminaire de bachelor et de maîtrise, semestres d'automne et printemps

Territoire sujet de la République de Berne sous l'Ancien Régime, qualifié de « réserve féodale» par l'historien Herbert Lüthy, le Pays de Vaud abonde en châteaux. Ce cours-séminaire entend éclairer la vie qu'y menaient ses habitants au XVIIIe siècle, en considérant tour à tour le château comme un lieu de mémoire, de pouvoir, d'économie seigneuriale et de culture. Sur la base de divers documents d'archives (correspondances, livres de raisons, règlements et registres de communes, plans, inventaires), il s'agira d'appréhender les multiples acteurs de la vie de château, des baillis aux domestiques, les caractéristiques et l'évolution des bâtiments et de leurs décors, ainsi que la nature et le rythme des activités qu'ils concentrent, sociabilité mondaine et théâtre compris.
Ouvert aux étudiants en histoire et en histoire de l'art, de niveau bachelor et master, cet enseignement se poursuit au semestre de printemps pour les étudiants en histoire inscrits à un module d'histoire moderne à 10 crédits avec la thématique "La révolution au château (1789-1802)".

Histoire moderne | Gibbon à Lausanne : histoire, érudition et culture, prof. B. Kapossy, ass. S. Huguenin

Séminaire de maîtrise, semestres d'automne et de printemps

Edward Gibbon (1737-1794), auteur anglais de la fameuse Histoire de la décadence et de la chute de l'Empire romain, est reconnu comme l'un des pères fondateurs de l'historiographie moderne. Les archives lausannoises concervent de nombreux documents relatifs à ses longs séjours à Lausanne, à sa vie sociale, à ses voyages en Suisses, mais aussi à ses intérêts littéraires et historiques. De quelle manière la culture lausannoise a-t-elle contribué à la formation intellectuelle de Gibbon ? Ce séminaire visera à répondre à cette question en s'intéressant non seulement aux documents laissés par Gibbon lui-même, mais également à ceux qui portent des lumières sur son entourage, les sociétés fréquentées et ses amis historiens.
Ce séminaire s'adresse particulièrement aux étudiants intéressés à un travail en archives.
 

Année académique 2011-2012

Histoire moderne | Objectif Russie. Précepteurs, gouvernantes et transferts culturels à la fin de l'Ancien Régime, prof. D. Tosato-Rigo, ass. M. Kocher

Séminaire de bachelor, semestre d'automne

Ce cours-séminaire s'intéresse à un type d'émigration provisoire encore méconnu: celui des précepteurs et gouvernantes romand-e-s engagé-e-s en Russie entre 1750 et 1820, à l'instar de Frédéric-César de La Harpe ou d'Esther Monod. Sur la base de documents en partie inédits, issus de fonds de famille (journaux personnels, correspondances etc.), il s'agira de reconstituer autant que faire se peut leurs profils, leur contexte de départ et d'arrivée. On analysera par ailleurs les principales modalités de l'éducation domestique, apanage des élites et futurs souverains, ainsi que les transferts culturels engendrés en vécus par ces « missionnaires de l'éducation » qui ont contribué à tisser des liens entre deux pays aussi diamétralement opposés , dans leurs dimensions, leur système politique et leur place sur l'échiquier européen que la Suisse et la Russie.

Histoire moderne | Rousseau et la Suisse, prof. B. Kapossy, ass. S. Pellaux

Séminaire de maîtrise, semestres d'automne et de printemps

Pas de descriptif.
 

Année académique 2010-2011

Français et Histoire moderne | L'écriture du moi en Suisse romande au temps des Lumières entre littérature et histoire, prof. F. Rosset et D. Tosato-Rigo

Séminaire de maîtrise, semestre d'automne

Ce cours-séminaire se propose d’examiner diverses formes matérielles, discursives et génériques données en Suisse romande à l’écriture du moi, à une époque où cette derniére se développe notablement. Livres de raison, journaux personnels et autobiographies conservés dans des archives de famille encore peu sollicitées par les chercheurs seront analysés sous les aspects théoriques de l’autobiographie comme sous l’angle de l’histoire culturelle, qui voit dans les pratiques de l’écrit le reflet de modèles, valeurs et usages sociaux. Cet enseignement est rattaché au projet d’enseignement et de recherche Lumières.Lausanne qui vise à mieux comprendre la résonance des idées des Lumières en Suisse romande, et dans le pays de Vaud en particulier.
 

Année académique 2009-2010

Histoire moderne | Politique, religion et sociabilité dans les écrits personnels romands au temps des Lumières, prof. D. Tosato-Rigo, ass. B. Lovis

Séminaire de maîtrise, semestre de printemps

La période moderne a connu une production croissante aussi bien du texte imprimé que de l'écrit personnel. Sous des formes diverses (correspondance, journal, livre de raison, autobiographie, etc.) hommes et femmes de divers milieux ont ainsi laissé des témoignages riches en renseignements - souvent introuvables ailleurs - sur les liens les rattachant à leurs sociétés respectives, sur leurs croyances et leur monde de valeurs. Le cours-séminaire a pour but d'initier les étudiants à l'approche historique et - en collaboration avec la section de français - littéraire de tels documents en se focalisant sur la Suisse romande de la fin du XVIIe et du XVIIIe siècle. Seront analysée l'influence des idées des Lumières sur l'exercice et les représentations de la politique, de la religion et de la sociabilité, tout comme sur les pratiques de l'écrit.


Année académique 2008-2009

Histoire moderne | Les Lumières suisses à travers le « Journal helvétique », prof. B. Kapossy, ass. B. Lovis

Séminaire de maîtrise, semestre de printemps

Pas de descriptif officiel.
Résumé: dépouillement des années 1738-1763 du Journal helvétique et mise en ligne sur la base de données Lumieres.Lausanne. Présentations des étudiant-e-s sur diverses thématiques récurrentes dans le journal: le concours de l’Académie de Dijon sur l’utilité des arts et les sciences en 1750, le patriotisme, la franc-maçonnerie, la flatterie, tolérance et christianisme, l’utilisation des modèles spartiate et athénien, La Nouvelle Héloïse de Rousseau, l’art culinaire, les troubles politiques genevois dans les années 1730, etc.

Français et Histoire moderne | Littérature et histoire de la culture: Lausannne et les idées européennes au siècle des Lumières, prof. B. Kapossy et F. Rosset

Séminaire de maîtrise, semestre d'automne

Deux sources d’une valeur exceptionnelle serviront de fondement à ce séminaire interdisciplinaire (histoire et littérature) : l'Extrait des conférences de la Société de Monsieur le comte de la Lippe et les Mémoires lus à Lausanne dans une société de gens de lettres. Ces recueils manuscrits rendent un compte très précis des thèmes et des idées qui étaient débattus dans deux cercles des élites lausannoises, respectivement vers 1740 et 1770. En situant et en analysant certains de ces thèmes, il s’agira de mesurer la réception locale, dans une province des Lumières, des grandes idées politiques, philosophiques, morales et esthétiques qui circulaient en Europe en ce temps. Des travaux spécifiques seront proposés aux étudiants d’histoire moderne et à ceux de littérature française.

 

Année académique 2007-2008

Histoire moderne | "Des sujets parfaitement libres" : idées politiques et économiques en Pays de Vaud au XVIIIe siècle, prof. B. Kapossy, ass. M. Nicoli

Séminaire de maîtrise, semestres d’hiver et d’été

Le régime bernois en Pays de Vaud a suscité des interprétations divergentes. Si par le passé il a été souvent assimilé à une domination oppressive et à l'exploitation, l'historiographie récente présente une image plus nuancée des relations complexes entre la ville souveraine et son territoire sujet. Ce séminaire entend s'inscrire dans cette nouvelle histoire du Pays de Vaud en étudiant la vie intellectuelle étonnamment animée et passionnante qui s'y dessine dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, et en particulier les débats relatifs à la possibilité et au caractère souhaitable de réformes politiques et économiques. Si certains d'entre eux ont laissé des traces imprimées, la plupart des débats ont eu lieu dans le cadre privé et demanderont de la part des étudiant-e-s à être reconstruits à partir d'archives. Ce faisant, les étudiant-e-s seront entraînés à la lecture contextualisée de textes et familiarisés aux études récentes en histoire intellectuelle.