Transcription

Mirabeau, Victor de Riqueti, marquis de, Lettre à Marc Charles Frédéric de Sacconay, Roissy, 14 juin 1776

de Roissy ce 14 juin 1776

mon bon amy quatre mots mais pour une malheureuse occa=
sion ou je ne dois rien négliger.

tout est si relaché icy qu'on a encor laissé échaper mon en=
ragé fol atroce du chateau de dijon. mais il est party manq=
ant son coup d'enlever une femme notable, et toujours luy empor=
tant 500 louis d'or.

le voila dans la carriere des crimes, je l'avois prédit et comme
il n'a point d'arrest il iroit loin. quoy qu'il menaçat icy ma
vie, ce surcis ne va point a mon honneur et a mes principes.
des ordres de la cour vont donc le suivre de près, et demande a
la cour de sardaigne car par les derniers avis il etoit a thonon
en savoye. mes amis me servent avec activité, et je me tue
de mémoires &c. il faut le saisir; or mon amy j'ay songé qu'un
batelet peut le traduire en suisse, que vous etes vis a vis, et
qu'a tout hazard vous deviés etre averty sans scavoir ce
que je veux de vous, si l'occasion se presente vous m'avertirés
et m'aimerés et me plaindrés, adieu mon cher amy je vous
embrasse

Mirabeau


Enveloppe

a monsieur

Monsieur De Saconai en son
chateau de Bursinel, près Rolle
en Suisse
Par Pontarlier


Etendue
intégrale
Citer comme
Mirabeau, Victor de Riqueti, marquis de, Lettre à Marc Charles Frédéric de Sacconay, Roissy, 14 juin 1776, Collection privée. Selon la transcription établie par Lumières.Lausanne (Université de Lausanne), url: http://lumieres.unil.ch/fiches/trans/558/, version du 26.03.2018.
Remarque: nous vous recommandons pour l'impression d'utiliser le navigateur Safari.