Transcription

Mirabeau, Victor de Riqueti, marquis de, Lettre à Marc Charles Frédéric de Sacconay, Paris, 02 juin 1773

de paris le 2 juin 1773

je réponds mon cher amy a votre lettre du 23 may. cest
moy qui ay fait le coq a l'ane car c'est a Monsieur de diespack
que j'ay envoyé mon dialogue en un paquet a votre adresse
ainsy que vous me l'aviés mandé; ainsy s'il est party il vous
l'aporte maintenant.

vous avés raison pareillement en ce que vous me mandès
concernant les exemplaires retenus pour moy. de ma part
je n'ay pas cru qu'une centaine d'exemplaires a disposer fut
une rétribution; au fonds j'ay eu tort et ce n'est du tout pas la
peine de faire un hoquet pour cela: le tout est que grasset soit
content de son débit dabord, ce qui dépend de ses correspondances
et de son talent de commerce, car ou l'on scaura trouver un petit
ouvrage de moy, on le voudra. selon qu'il sera content de ce début
je luy feray passer les autres ouvrages que j'ay dit.

ce que je vous ay marqué que j'avois fait revoir mon manuscrit
par mon secretaire étoit relatif au manuscrit sur lequel s'est
faite l'impression et que je vous ay envoyé. cette copie avoit été
faite pour ètre envoyée au grand duc, et pareille aux deux que
j'ay envoyées l'une au roy de suéde, l'autre au margrave de bade.
l'idée m'etant venue de faire imprimer a lausanne, je vous fis
passer la 3e je vous disois donc, qu'ennuyé de me tant relire
et toujours pressé d'autres besognes, j'avois seulement chargé mon
copiste de la revoir; et je vous disois cela en reponce de ce que
vous me marquiés que grasset se plaignoit que mon manuscrit
avoit beaucoup de fautes: voila tout.

<1v> je suis faché de ce que vous me marqués de Mr votre gendre.
qui eut dit a l'oncle que nous connoissions si ambitieux, l'auroit
fort faché; ainsy de vivre nous aprend ce que c'est que la prescience
humaine et touts les beaux chateaux de posteromanie. faire
bien et se tenir joyeux dit salomon, tout le reste et folie. tout
donc ce qui me fache le plus en cecy après votre facherie, cest
que Mr votre gendre manque a ce second point; car quand au
reste, qui scait s'il a fait bien ou mal? celuy lâ seul qui connoit
l'avenir et qui en dispose. adieu mon très cher amy je vous embrasse
de tout mon coeur

Mirabeau


Enveloppe

a monsieur

Monsieur de Saconai en son
chateau de Bursinel
Par Berne en Suisse


Etendue
intégrale
Citer comme
Mirabeau, Victor de Riqueti, marquis de, Lettre à Marc Charles Frédéric de Sacconay, Paris, 02 juin 1773, Collection privée. Selon la transcription établie par Lumières.Lausanne (Université de Lausanne), url: http://lumieres.unil.ch/fiches/trans/333/, version du 30.03.2020.
Remarque: nous vous recommandons pour l'impression d'utiliser le navigateur Safari.