Transcription

Mirabeau, Victor de Riqueti, marquis de, Lettre à Marc Charles Frédéric de Sacconay, Paris, 17 mai 1773

de paris le 17 mai 1773

mon très cher amy je me hate de répondre a votre lettre
du 11e que je reçois a l'instant, attendu que le courrier part
et que mes réponces sont pressées.

mon dialogue absolument et indispensablement escentiel a
ajouter a l'instruction populaire fut remis chez Mr votre
gendre immediatement avant la revue, ce n'est pas ma faute
s'il ne vous arrive; mais s'il devoit tarder mandés le moy sur
le champ et je forcerois tout pour l'adresser a genève par la
poste, car je vous le répète, je ne veux absolument ny ne puis
permettre qu'il paroisse un seul vol exemplaire de l'instruction
sans cette adjonction importante et considérable.

quand au nombre d'exemplaires, cest bien peu, car j'en ay néces=
sairement beaucoup davantage a donner; en ma qualité de
chef d'un très grand nombre d'affidés, ouvriers seulement, au reste
je suis fort accoutumé a acheter beaucoup de mon papier
mais c'est après en avoir donné 100 exemplaires. au reste je ne
veux inquieter le sr grasset en commençant; obtenés ce que vous
pourrés et prenés les chez vous (après que tout sera joint) et je
vous feray passer une adresse pour lion.

a legard des fautes du manuscrit cela doit ètre, mais mon amy
jugés un pauvre autheur qui lit 1° son propre manuscrit, 2° la
copie, 3° icelle grifonnée de la prétieuse patte du docteur, 4° la
copie de celle lâ 5° celle pour le roy de suède; ma foy l'on y passe=
roit sa vie, et q vu le peu de temps que laissent les affaires et le
<1v> séjour: je chargeay mon copiste qui est intelligent de revoir
exactement celle pour le margrave et celle pour le grand duc
qui vous a été envoyée, je ne suis pas surpris des oublis et je
m'y attends, mais mon dialogue.

au reste les enciclopedistes et férnet et tout les hourets adherents,
et tout le train, tout cela offusque un temps comme brouissaille
en voyage; mais fiés vous en a l'ordre naturel luy mème, la
science de cet ordre ne sera pas longtemps confondue avec les erreurs
séculaires et les vertiges du temps.

adieu très cher amy, je vous embrasse de tout mon coeur; mes
remerciments et Respects a Mr de chabot

Mirabeau


Enveloppe

A monsieur

Monsieur de Saconai, en
son chateau de Bursinel 
Par Berne en Suisse


Etendue
intégrale
Citer comme
Mirabeau, Victor de Riqueti, marquis de, Lettre à Marc Charles Frédéric de Sacconay, Paris, 17 mai 1773, Collection privée. Selon la transcription établie par Lumières.Lausanne (Université de Lausanne), url: http://lumieres.unil.ch/fiches/trans/332/, version du 30.03.2020.
Remarque: nous vous recommandons pour l'impression d'utiliser le navigateur Safari.