Transcription

Mirabeau, Victor de Riqueti, marquis de, Lettre à Marc Charles Frédéric de Sacconay, Paris, 07 septembre 1769

de paris le 7e 7bre 1769

vous avès compaty a mes peines mon cher amy et derniere=
ment a ma douleur, il est juste que vous partagiès ma satis=
faction. je marie ma derniere fille au Mis de cabris, le meil=
leur party, les meilleures gens, et le meilleur sujet de ma
province. cest ainsy du moins que touts ceux qui connoissoient
la chose me l'ont définy. il est fils unique d'un pere presque
octogénaire et cepandant bien jeune mais vous scavès qu'il
en vient de bons de la sorte, 3 soeurs marièes sont payèes et il y
a dans sa maison 40000 lb de rente dont 36 en un seul bloc
de terres. je vais la luy donner au bignon, son père ne vou=
lant pas qu'il vienne a paris et c'est ainsy que jaime mes
gendres, car ils font touts les ans un enfant a leurs femmes
et jaime que chacun fasse son métier. quoyqu'il en soit je
suis sûr que vous en serès bien aise et je vous aime et embrasse
de tout mon coeur Mirabeau

Mr de saconay


Enveloppe

A Monsieur
Monsieur de Saconai 
gouverneur de Payerne en
son chateau de Bursinel
Par Geneve
Par Role en Suisse


Etendue
intégrale
Citer comme
Mirabeau, Victor de Riqueti, marquis de, Lettre à Marc Charles Frédéric de Sacconay, Paris, 07 septembre 1769, Collection privée. Selon la transcription établie par Lumières.Lausanne (Université de Lausanne), url: http://lumieres.unil.ch/fiches/trans/301/, version du 31.05.2017.
Remarque: nous vous recommandons pour l'impression d'utiliser le navigateur Safari.