Transcription

Mirabeau, Victor de Riqueti, marquis de, Lettre à Marc Charles Frédéric de Sacconay, Paris, 17 mars 1750

de paris ce 17e mars 1750

generatio rectorum benedicetur dit le prophéte; cette benediction
mon cher amy porte sur les enfants de vos respectables parents
et portera selon les aparences sur les votres; personne ne prend
plus de part que moy a la joye que doit vous causer a touts léta=
blissement de Melle isabelle, et au contentement qu'elle en doit
elle mème recevoir; je vous prie de vouloir bien vous charger
de l'en assurèr de ma part puisque je n'ose le faire moy mème
rendès moy le mème service auprès de Me votre respectable mère
et de toute la famille. toute la mienne a pris part a ma joye
a cet ègard et m'a chargé de vous en donner les mèmes assur=
ances; ma mère surtout ne parle jamais de vous qu'avec
tendresse, elle ne souhaiteroit dit elle en vous et pour vous que...
ce qui ne vous adviendra pas, en tout notre joye a été complette
de cette affaire qui peut aussy avoir d'heureux retours pour vous
sans doute et pour vos enfants a berne.

nous avons eu les mèmes temps que vous icy, et en tout depuis
le mois de juin passé qui fut mauvais, il a fait des temps trop
extraordinairement beaux, il a semblé que le temps vouloit repren=
dre l'hyver il y a quelques jours il a tombé de la nège &c mais cela
n'a gaté que peu de chose et nous revoicy au beau; adieu mon cher
amy mille et mille respects et compliments chex vous

Mirabeau


Enveloppe

Monsieur
Monsieur perreaut a genève
pour faire tenir a Mr de saconay
genève 


Etendue
intégrale
Citer comme
Mirabeau, Victor de Riqueti, marquis de, Lettre à Marc Charles Frédéric de Sacconay, Paris, 17 mars 1750, Collection privée. Selon la transcription établie par Lumières.Lausanne (Université de Lausanne), url: http://lumieres.unil.ch/fiches/trans/165/, version du 03.04.2017.
Remarque: nous vous recommandons pour l'impression d'utiliser le navigateur Safari.