Transcription

Wessenberg, Ignaz Heinrich von (1774-1860), Lettre au Père Girard, Constance, 04 avril 1804

Constance le 4 Avril 1804.

Monsieur et très cher ami!

Les feuilles publiques m'ont informé d'un reglement, que le gouvernement de Berne vient
de faire relativement à l'exercice du culte catholique dans cette ville . Je ne doute point, que
Vous ÿ aures contribué très particulierement, et cela me fait esperer, que le reglement est avanta=
geux. Vous m'obligeres beaucoup en me donnant quelques détails sur cet objet interessant. Probab=
lement Vous aures eû a traiter la dessus avec Mr. le Doyen Ith , qui m'a temoigné beaucoup de
bienveillance pour les catholiques. Oserois je Vous prier de lui me rappeller à son estimable sou=
venir.

Dernierement j'ai fait la decouverte , que les lumières theologiques du Licée
de Fribourg sont encore les Mondschein , les Voit  et les Pichler . J'ai été frappé de
surprise, et j'en suis d'autant plus faché, qu'ici se trouvent toujours plusieurs de
<1v> nos diocesains, qui cherchent leur savoir theologique chés Vous à Fribourg. Je saisirai avec em=
pressement la premiere occasion pour observer à mgr. Votre éveque  que ce retard de lumières
doit conduire immanquablement à l'incredulité. Je le regarde en même tems comme un
devoir, de lui parler de Votre personne, dont l'orthodoxie et les lumières me sont con=
nues, et lui seront d'un grand secour pour operer une utile reformation de l'etude theologi=
que à Fribourg. Dans ce diocese nous avançons lentement. Cependant nous avançons, et
le bon esprit se repand 1 mot biffure peu à peu. Il est 1 mot écriture qu'en Suisse le flux et le reflux des opini=
ons 1 mot biffure politiques qui ne cesse de repandre des inquietudes et d'alterer la vigueur des gouver=
nants, <2r> rend encore impossible, d'esperer dans la partie ecclesiastique tout le bien, dont on sent
le besoin. Si je ne me trompe Vous étes devenus provincial de Votre Ordre, dont je 1 mot dommage
mon sincer compliment à celuici, étant avec parfait éstime

Votre dévoué servit et ami

IHB de Wessenberg


Enveloppe

À Monsieur Le R. Père
Girard, provincial des R6 caractères écriture,
a [lacune]


Etendue
intégrale
Citer comme
Wessenberg, Ignaz Heinrich von (1774-1860), Lettre au Père Girard, Constance, 04 avril 1804, cote BCUF Papiers Grégoire Girard, LE 23 1804.8. Selon la transcription établie par Damien Savoy pour Lumières.Lausanne (Université de Lausanne), url: http://lumieres.unil.ch/fiches/trans/1239/, version du 19.11.2020.
Remarque: nous vous recommandons pour l'impression d'utiliser le navigateur Safari.