Transcription

Mirabeau, Victor de Riqueti, marquis de, Lettre à Frédéric de Sacconay, Paris, 28 novembre 1783

de paris le 28e 9bre 1783

quand on est né en 1714 et qu'on a un ami intime depuis
1731, avec lequel on a conservé toujours depuis l'union la
plus vivante et la plus suivie; qu'on luy aprend le mariage
d'un enfant tel que Melle marianne, et d'un tel événement dans
une maison toujours douée de la plus aimable et douce et sainte
union, cest friser la langue françoise, et bannaliser lexpression
des compliments de la banlieue que de luy dire sachant l'inté=
rest obligeant que vous voudrés bien y prendre. j'en aurois été
réfrigéré mon bon ami si javois pu l'ètre, croyés que votre
intérieur domestique est le paradis de ma pensée et jugés du plaisir
que m'a fait cette nouvelle avec touts ses assortiments.

quand a notre amie, je me suis mis a luy lire votre lettre, et a len=
droit d'etablissement pour elle elle m'a dit un moment et con=
tinuant tout de suitte elle a ajouté Mr de watteville neveu et
héritier de feu mon beaufrère
. je n'ay pu m'empècher de rire
voyant que c'etoit vos propres mots. mais ay je dit, elle a pour=
suivi, et avec un de ces ris qui luy plissent quelquefois le nez
votre amy peut se rapeler que je n'en suis pas a mon apren=
tissage de divination de choses qu'il croyoit fort cachées. je le
scavois, faites leur en mon compliment bien tendre et bien sincère
car rien n'est plus sage, plus fait pour faire leur bonheur a touts
et pour ètre généralement aprouvé.

quand a moy mon cher saconay, je fais le mien plus particulier
a Melle marianne de ce qu'elle commence par le bon sens (si je parlois
a vous je dirois, sur ce qu'elle prend le roman par la queue) il s'ensuit
qu'elle continuera par la bonne conduitte, et finira par ce bon succès
a tout cela néanmoins, ce n'est pas autant de sa faute qu'elle pourroit
<1v> bien le croire, élevée comme elle l'a été, toujours libre, choyée, chérie
et maitresse pour ainsy dire, avec une tète bien faite, et toujours
guidée sans oposition, par ou donc l'amour eut-il pu la prendre, a
moins de se fourrer soux la peau de son mouton chéri d'autrefois?
mère nature dévelope tout sans tourment; cest la resistance qui fait
l'irritation, et voila pourquoy, je voulois dès ladolescence qu'en
bonne police on condamnat les coquettes ainsy que les gens a
bonne fortune a ètre jettés a la rivière dans un sac.

quoyquil en soit je vous en félicite touts et surtout Mr le capne
de grenadiers qui n'empoignera grenade si douce de sa vie; et puis
vous mon bon amy qui affiliés vos enfants, qui ne changés rien a
votre ménage. je voudrois seulement, que puisqu'après vous il ny
a plus de saconay, il fut dit qu'un enfant masle prendra votre
nom, ou que comme il y a beaucoup de branches de vatteville
le nom et les armes écartelées fussent conservées dans celle lâ.

vu son gout, ses talents, sa santé et ses forces, cette définition
dans votre lettre, m'a plu tout autrement que l'autre phrase; en un
mot mon cher amy je rafole dans de votre satisfaction, et si prochaine,
si facile, si bien ordonnée. a travers ce riant paÿsage lâ vous
jugés bien que je ne vous parleray pas ny de mes misères, ny de mes
talents et mérites envers l'humanité: si feray je de l'espoir de vous
aller voir. notre amie y sera dès le printemps, quand a moy, il me
faudra bien toute l'année prochaine pour voir balayer et fondre
tout cet amas d'ordures; mais comme je ne suis que de 1714, je
suis un cadet, et si une fois je romps la chaine j'iray comme un
forçat échapé. croyés mon cher que sans badinage, il ny a que bursinel
sur la terre pour lequel je désire me transplanter. adieu je vous embrasse
et assure toute la maison de mon Respect

Mirabeau


Enveloppe

a monsieur
Monsieur de Saconai en
son chateau de Bursinel près
Rolle en Suisse
Par Pontarlier


Etendue
intégrale
Citer comme
Mirabeau, Victor de Riqueti, marquis de, Lettre à Frédéric de Sacconay, Paris, 28 novembre 1783, Collection privée. Selon la transcription établie par Lumières.Lausanne (Université de Lausanne), url: https://lumieres.unil.ch/fiches/trans/906/, version du 14.09.2020.
Remarque: nous vous recommandons pour l'impression d'utiliser le navigateur Safari.