Transcription

Mirabeau, Victor de Riqueti, marquis de, Lettre à Frédéric de Sacconay, Paris, 17 août 1783

de paris le 17e aoust 1783

je recommande a votre amitié mon cher amy et a vos bontés
le cher de grille mon neveu, qui va vous porter de nos
nouvelles bien fraiches. je le reconnois pour mon sang, et
celuy de mes pères, devenu bien méconnoissable dans ceux
qui sont venus de moy. c'est le frère du cte de grille établi dans
votre voisinage; mais ceux cy ne m'ayant pas demandé
d'aveu, et voyageant pour leur plaisir ou santé, quoyque
étant bien assuré quils ne feroient ny tort ny honte a aucu=
ne sorte de recomandation, je ne me suis pas empressé a me
faire de fète.

le cher prend conseil de moy, il marche pour des affaires et je
luy dois tout aveu. c'est un garçon sage, avisé, rangé, qui s'est
fait tout seul, et qui est généralement estimé de touts ceux qui
le connoissent. il est mestre de camp de cavalerie, et soux lieu=
tenant des gardes du corps. il ne doit faire qu'un très court
séjour sur vos parages; mais je luy ay recommandé de vous
voir, de vous dire de nos nouvelles; Me de pailly la chargé de
la remémorer a Mes vos filles, que j'assure de mon Respect, et
dont elle parle avec le tact du jugement, et l'expression du sen=
timent. je vous recommande donc mon neveu, mon cher amy, et je
vous embrasse avec un coeur tout chaud, quoyqu'avec une
tète bien fatiguée

Mirabeau


Enveloppe

a monsieur
Monsieur le Colonel de Saconai
en son chateau de Bursinel
Près Rolle


Etendue
intégrale
Citer comme
Mirabeau, Victor de Riqueti, marquis de, Lettre à Frédéric de Sacconay, Paris, 17 août 1783, Collection privée. Selon la transcription établie par Lumières.Lausanne (Université de Lausanne), url: https://lumieres.unil.ch/fiches/trans/901/, version du 14.09.2020.
Remarque: nous vous recommandons pour l'impression d'utiliser le navigateur Safari.