Fiche biographique

Cuentz, Gaspard [Künz, Kaspar] (1676 - 1752)

Naissance
21.12.1676 à Saint-Gall
Décès
13.05.1752 à Neuchâtel
Confession
Protestant
Lieu d'origine
Saint-Gall
Nationalité
Suisse
Etat civil

Fils de Sebastian, membre du Conseil et directeur de bibliothèque. C. épouse en 1696 Anna Margaretha Högger.

Biographie

"Après une carrière de magistrat à Saint-Gall, où il fut membre du Conseil de 1721 à 1726 (démission), K. se rendit en France, vraisemblablement en 1722 ou 1723. Il soumit au régent Philippe d'Orléans un plan financier en 1723. Ses travaux philosophiques et politiques, souvent publiés sous son nom francisé de Gaspard Cuentz, débouchèrent sur une Dissertation sur la validité ou non validité des pactes dans l'état de nature, qui lui valut d'être reçu à la Société des sciences de Marseille (1735). Par la suite K. vécut à Neuchâtel, où il fit paraître un Essai d'un système nouveau concernant la nature des êtres spirituels (1742) qui témoigne de son admiration pour John Locke. Jusqu'à sa mort, il travailla à un Système complet sur toutes les parties les plus sublimes de la métaphysique (inachevé). Entre 1738 et 1745, K. échangea une correspondance avec le président de l'Académie française Jean Bouhier."
(source: extrait tiré de K. Marti-Weissenbach, "Kunz, Kaspar [Gaspard Cuentz]", in Dictionnaire historique de la Suisse, version du 05.03.2009)

Commentaires sur son oeuvre/ses écrits
Fonctions publiques et privées
Sociétés et académies
  • 05.1744 - 05.1744  Société littéraire du comte de la Lippe - Lausanne (1742-1747)
Relations et contacts
  • Contact éloigné: Lippe, Simon Auguste, comte de la

Fonds d'archives
Ecrits non publiés
Publications
Littérature primaire
Littérature secondaire