Fiche biographique

Burlamaqui, Jean-Jacques (1694 - 1748)

Naissance
13.07.1694 à Genève
Décès
03.04.1748 à Genève
Confession
Protestant
Lieu d'origine
Genève
Nationalité
Suisse
Etat civil

Fils de Jean-Louis (1661-1728) et de Suzanne née Favre de la Croix, fille d'un trésorier-général de Genève. Petit-fils de Fabrice Burlamaqui (1626-1693), pasteur. Jean-Louis Burlamaqui est l'aîné de six enfants, quatre garçons et deux filles. Il épouse Renée née de Chapeaurouge, fille de Jacob de Chapeaurouge.

Biographie

"Etudes brillantes de philosophie et de jurisprudence à l'académie de Genève. Avocat en 1716, B. ne tarde pas à marquer sa préférence pour la doctrine et pour l'enseignement. Il donne des leçons privées aux fils de famille comme aux jeunes nobles étrangers soucieux de recevoir une formation juridique. Le succès de cet enseignement privé, qui coïncide avec une requête des étudiants allemands en vue de l'introduction de cours de droit naturel et de droit public à l'académie, amène B. à s'orienter vers la carrière universitaire. Il sollicite et obtient en 1720 la fonction et le titre de professeur honoraire. Séjour en Angleterre et aux Pays-Bas (1720-1721), notamment auprès de Jean Barbeyrac à Groningue. En 1723, B. est nommé, avec Jean Cramer, professeur en droit naturel et civil; à ce titre, il enseigne alternativement le droit naturel selon le De officio hominis et civis de Samuel Pufendorf et le droit romain suivant les Institutes. Désigné membre du Conseil des Deux-Cents pendant son séjour en Angleterre, puis du Conseil des Soixante en 1730, il participe aussi à la vie politique de la cité et apparaît mêlé aux troubles de 1734, puisqu'il est chargé de rapporter avec Pierre Mussard, Michel Lullin de Châteauvieux et Jean-Louis Du Pan sur les "représentations" des citoyens et bourgeois. Interrompu par un bref séjour en 1735 à la cour du landgrave de Hesse-Cassel pour l'éducation du jeune prince Frédéric, l'enseignement de B. se poursuit jusqu'en 1739, date à laquelle il demande sa décharge pour raison de santé et obtient son remplacement par l'avocat Pierre Lullin qui lui succède officiellement en 1740. Retiré de la vie académique, B. accepte en 1742, après plusieurs refus, une élection au Petit Conseil, où il siégera jusqu'à sa mort. B. avait un goût marqué pour les beaux-arts. Sa vie durant il s'intéressa à la sculpture, l'architecture, la musique et la peinture; il possédait une belle collection de tableaux et d'estampes. Il fut l'instigateur de la création de l'école publique de dessin (1751)"
(source : extrait tiré de A. Dufour, "Burlamaqui, Jean-Jacques", in Dictionnaire historique de la Suisse, version du 13.03.2003)

Commentaires sur son oeuvre/ses écrits

Sur l'oeuvre de B., Gagnebin témoigne : "Il eut été regrettable de laisser plus longtemps dans l'oubli l'auteur de ces Principes du droit naturel et du droit politique qui, dans l'espace d'un siècle, furent traduits en sept langues, comptèrent soixante-quatre éditions et parurent dans dix pays différents" (source: extrait tiré de B. Gagnebin, Burlamaqui et le droit naturel, 1944, p. 10).

Harvey quant à lui, rend compte de l'organisation des premières éditions. Il explique que les Principes du droit naturel de 1747 contiennent deux parties contenant les principes généraux du droit et les lois naturelles. La deuxième publication la même année avec le même titre ajoute une troisième partie : Suite des principes du droit naturel. Cette deuxième édition est presque immédiatement divisée en deux volumes et prend le titre de Principes du droit naturel et droit politique. Le second volume se compose de quatre parties, les trois premières sur sa théorie constitutionnelle et la dernière sur le droit des gens. Il existe également une édition des notes et cours de B. collectés par ses anciens étudiants et édités sous le titre Eléments du droit naturel (1775).
(source: tiré de R. F. Harvey, Jean Jacques Burlamaqui A Liberal Tradition in American Constitutionalism, 1937, p. 188)

Fonctions publiques et privées
  • 1720 - 1723  Professeur honoraire à Genève
  • 1720 - 1748  Membre du Conseil des Deux-Cents à Genève
  • 1723 - 1739  Professeur en droit naturel et civil à Genève
  • 1730 - 1748  Membre du Conseil des Soixante à Genève
  • 1742 - 1748  Membre au Petit Conseil à Genève
Sociétés et académies
  • 1720 - 1739  Académie - Genève
Relations et contacts
  • Connaissance proche: Cramer, Jean

Fonds d'archives

Archives cantonales vaudoises (ACV), P Buren (de) 16-18;

Bibliothèque de Genève (BGE), Ms.Fr. 1907, Facs 37, f. 90-142, Ms. Lullin 4, f. 5-11.

Ecrits non publiés
  • [Burlamaqui, Jean-Jacques], Abrégé du Droit de la Nature et des Gens expliqué par Mr. Burlamaqui, Genève, 1743  [ fiche du manuscrit ]
  • [Burlamaqui, Jean-Jacques], Juris naturalis compendium , [s.l.], [1747]  [ fiche du manuscrit ]
Publications
Littérature primaire
Littérature secondaire