Fiche biographique

Garcin, Jean-Laurent (1733 - 1781)

Naissance
19.05.1733 à Neuchâtel
Décès
09.11.1781 à Begnins
Confession
Protestant
Lieu d'origine
Neuchâtel
Nationalité
Suisse (NE)
Etat civil

Fils unique de Laurent Garcin (1683-1752) et de Marguerite Maystre [Meistre] (née en 1704). Le 18 décembre 1771 il épouse Charlotte-Elisabeth Stürler (1738-1819), fille de Louis Stürler, ancien bailli d’Aubonne. Ils auront un fils, Charles Garcin.

Biographie

"Etudes de philosophie et théologie à Genève dès 1751. Consacré au ministère en 1757, G. est nommé suffragant à Fleurier. Il quitte le ministère en 1760, déclaré "rebelle" par l'Eglise. Précepteur à Leyde, puis à Paris, il s'y fait connaître comme littérateur et poète; il fréquente le salon des Necker et collabore à l'Année littéraire, au Mercure de France, au Choix littéraire et au Journal étranger. En 1760, G. publie La Ruillière, épître de quelque 700 vers évoquant ses souvenirs du Jura. Suivent des Odes sacrées (1764) et un Traité du mélodrame, ou réflexions sur la musique dramatique (1772). Etabli dès 1771 au domaine de Cottens (comm. Begnins), G. se consacre à la botanique et collabore à l'Encyclopédie d'Yverdon. Il aurait revisé la partie botanique de l'œuvre de Jean-Jacques Rousseau pour l'édition de Paul Moultou."
(source: extrait tiré de J.-D. Candaux, "Garcin, Jean-Laurent", in Dictionnaire historique de la Suisse, version du 17.08.2005)

Commentaires sur son oeuvre/ses écrits

Sur son activité de journaliste et ses diverses publications, voir la notice du Dictionnaire des journalistes.

Fonctions publiques et privées
Sociétés et académies
Relations et contacts

    Fonds d'archives

    Bibliothèque cantonale et universitaire, Lausanne (BCUL), Fonds Bridel, lettres envoyées à Philippe-Sirice Bridel (MS 12/1, MS 12/2, MS 12/3, MS 12/6, IS 4177/1).

    Archives cantonales vaudoises (ACV), P Garcin (lien vers DAVEL).

    Littérature secondaire