Fiche biographique

Bonstetten, Karl Viktor von (1745 - 1832)

Naissance
03.09.1745 à Berne
Décès
03.02.1832 à Genève
Confession
Protestant
Lieu d'origine
Berne
Nationalité
Suisse (BE)
Etat civil

Bourgeois de Berne et Vaumarcus, fils de Karl Emanuel von Bonstetten (1706-1773) et de Marianne Salome von Wattenwyl. Il épouse Marianne Salome von Wattenwyl, fille de Gabriel von Wattenwyl, de Berne. Ils ont quatre enfants: Albrecht Karl Samuel Daniel (1781-1781), Karl David (1783-1851), Marianne Emilie (née en 1784), Johann Viktor Eduard (1787-1810).

Biographie

"Issu de la branche dite de Valeyres, B. acquit durant sa jeunesse à Yverdon une formation largement autodidacte; il la compléta de 1763 à 1766 à Genève, où Charles Bonnet reconnut ses dons intellectuels et l'initia à "l'art d'observer soi-même". Après des séjours à Leyde (1768-1769), à Cambridge chez Thomas Gray (1769-1770), à Paris [1771-1772], après un voyage d'études en Italie, objet d'une riche correspondance (1773-1774), B. déploya une activité sociale et littéraire de très vaste envergure. [...] Emigré au Danemark de 1798 à 1801 (sujet danois par lettres royales en 1798), fixé à Genève en 1803, membre du "groupe de Coppet", il se consacra à la littérature, en allemand puis en français."
(source: extrait tiré de "Bonstetten, Charles-Victor de", in Dictionnaire historique de la Suisse, version du 20.11.2002)

Il est membre du Grand Conseil de Berne dès 1775, bailli à Gessenay, puis à Nyon (1787-1793), et enfin au Tessin.

Commentaires sur son oeuvre/ses écrits

"Il suscita la méfiance du parti réactionnaire par ses idées réformatrices inspirées des Lumières, par ses combats contre la politique du secret et pour la liberté de la presse, par son attitude parfois autoritaire. [...] Son œuvre aborde, à l'intention d'un public cultivé, les domaines très variés qui intéressaient les philosophes d'alors. Elle reflète un art raffiné de la conversation, dont on perçoit un écho encore plus immédiat dans la correspondance que cet homme brillant échangea avec un vaste cercle de relations."
(source: extrait tiré de "Bonstetten, Charles-Victor de", in Dictionnaire historique de la Suisse, version du 20.11.2002)

Dès 1805, B. écrit ses oeuvres essentielles en français. B. est un des personnages les plus intéressants de sa famille tant par son esprit et son talent, que par les évènements qu’il a vécu pendant la période révolutionnaire, et par les personnages qu’il a fréquenté (Matthison, Stapfer, Zschokke, J.H. Füssli, Jean de Müller, Mme de Staël, Necker, Pictet de Rochemont, Sismondi, etc.).
(source: d'après W. Bonstetten, "Bonstetten", in Dictionnaire historique et biographique de la Suisse, vol. 2, 1924, p. 240)

Fonctions publiques et privées
  • 1775 - ?  membre du Grand Conseil à Berne
  • 1787 - 1793  bailli à Nyon
  • v. 1793 - v. 1798  bailli à Tessin
Sociétés et académies
  • Groupe de Coppet
Relations et contacts

Note

  Public

La bibliographie n'est pas complète. De nombreux ouvrages traitent de B. et seuls les ouvrages principaux sont mentionnés ici.

Note

  Public

Les dates des enfants sont tirées de la page en ligne "von Bonstetten" du site généalogique et héraldique du canton de Fribourg, consulté le 22.09.2016.

Fonds d'archives

Bonstetten-Archiv, Dietikon;

Bibliothèque de la bourgeoisie de Berne (BBB), Familienarchiv von Bonstetten;

Archives littéraires suisses, Berne (ALS).

Ecrits non publiés
Publications
Littérature primaire
Littérature secondaire