Fiche biographique

Zurlauben, Beat Fidel (1720 - 1799)

Naissance
04.08.1720 à Zoug
Décès
13.03.1799 à Zoug
Confession
Catholique
Lieu d'origine
Zoug
Nationalité
Suisse
Etat civil

Beat Fidel Anton Johann Dominik. Fils de Beat Ludwing et de Maria Anna née Burtz von Steethal. Neveu de Beat Franz Plazidus (Béat François Placide). Z. épouse en 1754 Maria Barbara Helena Elisabeth Kolin, fille de Johann Jakob, colonel.

Biographie

"Z. reçut une éducation très soignée à Radolfzell, à Mantes-la-Jolie (Ile-de-France) et, de 1732 à 1737, au collège des Quatre-Nations à Paris. Il entra au service de France en 1735 comme enseigne. Capitaine en 1744 de la compagnie de la Garde appartenant à son oncle (puis à lui-même dès 1767 et à son beau-fils Jost Dürler dès 1780), brigadier en 1748, maréchal de camp en 1762, il devint lieutenant-général en 1780, année où il obtint de la France environ 12 200 livres de pensions. Il était en 1752 conseiller, interprète et secrétaire du roi de France. Il brigua en vain la fonction de distributeur des pensions pour la ville et bailliage de Zoug et ne réussit pas non plus, en 1756, à entrer au Conseil de Zoug. En 1770, il hérita de la seigneurie justicière d'Anglikon et Hembrunn (fidéicommis). Il devint en 1777 maréchal héréditaire de l'abbaye de Muri."
(source : extrait tiré de U. Amacher, "Zurlauben, Beat Fidel", in Dictionnaire historique de la Suisse, version du 10.03.2014)

Commentaires sur son oeuvre/ses écrits

"Se vouant à la recherche historique, il écrivit une Histoire militaire des Suisses au service de la France (8 vol., 1751-1753), complétée par le Code militaire des Suisses (4 vol., 1758-1764), et publia entre 1780 et 1788 les Tableaux topographiques, pittoresques, physiques, historiques, moraux, politiques, littéraires, de la Suisse (avec des illustrations). Il se livra à des travaux préliminaires pour son projet de Nobiliaire Suisse. Il fournit des articles ou des matériaux aux ouvrages de Philippe-André Grandidier, Gottlieb Emanuel von Haller, Johann Jacob Leu et Hans Jakob Holzhalb. Associé honoraire de l'Académie des inscriptions et belles-lettres à Paris (1749), membre de la Société helvétique et de la Société des sciences naturelles de Zurich (1762), il entretenait une vaste correspondance savante (plus de 3000 lettres conservées). Les archives familiales (Zurlaubiana), que Z. enrichit par ses collections d'actes et une dizaine de milliers de livres, constituent le noyau de la bibliothèque cantonale argovienne et sont une mine pour la recherche historique."
(source : extrait tiré de U. Amacher, "Zurlauben, Beat Fidel", in Dictionnaire historique de la Suisse, version du 10.03.2014)

Fonctions publiques et privées
  • 1735 - 1744  Enseigne à Service de France
  • 1744 - 1748  Capitaine à Service de France (régiment de la Garde)
  • 1748 - 1762  Brigadier à Service de France (régiment de la Garde)
  • 1752 - ?  Conseiller du roi de France, Louis XV à Versailles
  • 1762 - 1780  Maréchal de camp à Service de France (régiment de la Garde)
  • 1777 - ?  Maréchal de l'abbaye à Muri
  • 1780 - ?  Lieutenant-général à Service de France
Sociétés et académies
  • Société helvétique (v. 1761-1797)
  • Société des sciences naturelles - Zurich
Relations et contacts
  • Connaissance proche: Louis XV, roi de France (1710-1774)
  • Connaissance proche: Balthasar, Joseph Anton Felix von

Fonds d'archives

Aargauer Kantonsbibliothek, Aarau (KBAG), Fonds Zurlauben.

Publications
Littérature secondaire