Fiche biographique

Calandrini, Jean-Louis (1703 - 1758)

Naissance
30.08.1703 à Genève
Décès
29.12.1758 à Genève
Confession
Protestant
Lieu d'origine
Genève
Nationalité
Suisse
Etat civil

Fils de Jean-Louis, pasteur, et de Michée née Du Pan. Petit-neveu de Bénédict. Epouse en 1729 Renée Lullin, fille de Jacques.

Biographie

"Académie de Genève, thèse en physique (1722). En 1724, C. est nommé professeur de mathématiques en même temps que Gabriel Cramer, mais il entreprend d'abord un voyage de formation de trois ans en France et en Angleterre. Professeur de philosophie de 1734 à 1750. Membre du Petit Conseil en 1750, trésorier en 1752, syndic en 1757. Collaborateur de la Bibliothèque italique. C. reste surtout connu pour avoir enrichi l'édition des Principia de Newton (Genève, 1739-1742) d'une centaine de notes, dont les plus développées sont de véritables chapitres. Auteur de quelques articles originaux (sur l'aurore boréale, sur une comète, sur les effets de la foudre) et d'importants travaux inédits sur la trigonométrie plane et sphérique, la théorie des dérivées et des quadratures, les séries infinies, et la logique."
(source: extrait tiré de R. Sigrist, "Calandrini, Jean-Louis", in Dictionnaire historique de la Suisse, version du 20.03.2003)

Commentaires sur son oeuvre/ses écrits
Fonctions publiques et privées
  • 1724 - 1734  professeur de mathématiques (en alternance avec Gabriel Cramer) à l'Académie à Genève
  • 1734 - 1750  professeur de philosophie à l'Académie à Genève
Sociétés et académies
  • 1724 - 1750  Académie - Genève
Relations et contacts
  • Connaissance proche: Bonnet, Charles
  • Connaissance proche: Cramer, Gabriel (prof.)

Fonds d'archives

Bibliothèque de Genève (BGE), Archives de la famille Claparède, Ms. fr. 2391-2460;

Bibliothèque de Genève (BGE), Papiers de la famille Galiffe, Ms. fr. 1329-1335, Ms. fr. 2751-2860bis;

Bibliothèque de Genève (BGE), Histoire de Genève et sa région, Ms. fr. 7161-7175;

Littérature primaire
Littérature secondaire