Publication de "L’appel de l’Est. Précepteurs et gouvernantes suisses à la Cour de Russie (1760-1820)"

  • Couverture de "L’appel de l’Est"

L’appel de l’Est. Précepteurs et gouvernantes suisses à la Cour de Russie (1760-1820)

Danièle Tosato-Rigo et Sylvie Moret Petrini, Lausanne, Unil, 2017.


Entre 1760 et 1820, de nombreux Suisses et Suissesses partent en Russie, et à Saint-Pétersbourg en particulier. Parce que les nobles russes engagent systématiquement des gouvernantes et précepteurs étrangers, capables d’enseigner le français à leurs enfants, les Romand-e-s y trouvent de nouveaux débouchés professionnels. A la cour de Russie des années 1790, les neuf petits-enfants de l’impératrice Catherine II ont un éducateur et/ou une éducatrice suisse parmi les pédagogues qui les entourent ! C’est à ces «missionnaires de l’éducation» qu’est consacré cet ouvrage. Il met en valeur les exceptionnels fonds d’archives de trois d’entre eux (Frédéric-César de La Harpe, Esther Monod et Jeanne Huc-Mazelet) conservés à la Bibliothèque cantonale et universitaire de Lausanne. Au fil des pages, lecteurs et lectrices pourront découvrir grâce à leurs précieux témoignages – correspondances, journaux personnels, supports d’enseignement ou billets d’élèves – la double expérience des précepteurs et gouvernantes : celle de l’éloignement dans un monde russe inconnu, et celle de l’enseignement à des élèves appelé-e-s un jour à régner.

Cet ouvrage peut être commandé sur le site www.egodocuments.ch

Actualité publiée le 19.11.2017