Exposition "Germaine de Staël et Benjamin Constant" à la Fondation Bodmer, dès le 20 mai 2017

  • Affiche de l'exposition

Germaine de Staël et Benjamin Constant

 

L'esprit de liberté

du 20 mai au 1er octobre 2017

 

L’année 2017 sera marquée par un double anniversaire exceptionnel, puisque l’on commémorera à la fois le bicentenaire de la mort de Germaine de Staël (Paris, 14 juillet 1817) et les 250 ans de la naissance de Benjamin Constant (Lausanne, 25 octobre 1767).

Cette coïncidence de calendrier est une occasion idéale de mettre en valeur la trajectoire mouvementée et l’œuvre foisonnante de ce « couple » qui compte parmi les plus célèbres de l’histoire littéraire et politique du monde francophone. Pionniers du romantisme et du libéralisme, précurseurs de l’écriture intime, penseurs majeurs de la modernité, Germaine de Staël et Benjamin Constant ont joué un rôle décisif dans la vie intellectuelle de leur temps, au tournant des XVIIIe et XIXe siècles.

Pour célébrer ce double anniversaire, la Fondation Martin Bodmer accueillera une exposition créée en collaboration avec l’Institut Benjamin Constant (Université de Lausanne) et la Société des études staëliennes (Paris). Elle retracera l’itinéraire de ces deux grandes figures, en mettant en évidence la multiplicité de leurs engagements (combat en faveur des libertés individuelles, opposition à Napoléon, valorisation de la culture allemande…), ainsi que la richesse de leurs idées, lesquelles sont encore d’une étonnante actualité.

Mettant à profit différents types de supports (manuscrits, livres anciens, tableaux, gravures, objets…), ce parcours permettra d’éclairer de manière renouvelée, à travers deux destins croisés, une période charnière durant laquelle s’est dessiné l’avenir de l’Europe, entre Lumières, Révolution, Empire et Restauration.

Pour plus d'informations: http://fondationbodmer.ch/expositions-temporaires/germaine-de-stael-et-benjamin-constant/

L'expostion est accompagnée d’un livre-catalogue richement illustré publié aux Editions Perrin (Paris).

Un clip de présentation de l'exposition a aussi été réalisé avec la Fondation Bodmer.

L'exposition a également d'une large couverture médiatique:

Interview de Léonard Burnand sur RTS-Espace 2, dans l’émission “Versus-Penser”.

Article de la Neue Zürcher Zeitung.

Emission de télévision “Il Tempo e la Storia” diffusée sur la RAI (avec interview de Léonard Burnand).

France Culture, émission “La Compagnie des auteurs”.

Article dans Allez Savoir, le magazine de l'Université de Lausanne.

 

 

Actualité publiée le 08.05.2017